Les cigognes sont immortelles

© Seuil

Auteur

Alain Mabanckou

Titre

Les cigognes sont immortelles © Seuil

Éditeur

Seuil

Date de parution

30/09/2018

Nombre de pages

304

Citation (Page 34)


Oui, j’étais fier de chanter Quand passent les cigognes même si je me demandais comment les soldats russes morts au combat se transformaient en cigognes blanches qui volent au-dessus de nos têtes et poussent des gémissements alors qu’ils n’étaient pas des sorciers de chez nous

- © Seuil

Genre

Roman

Prétexte littéraire

Un jeune adolescent voit sa vie tanguer alors qu’un événement politique survient.

Michel raconte son histoire à la manière du petit Nicolas sauf que très vite, le ton décalé, faussement naïf du roman se transforme en une critique de la vie politique en 1977. Une époque trouble en écho aux clivages générées par les grandes puissances sur un terreau encore imprégné de colonialisme, de machisme et de tribalité. Le petit Michel est plongé dans un monde d’adulte et il comprend que,  malgré toute la bonne éducation de Maman Pauline, il va devoir mentir. Une brève incursion dans un cercle familial qui, comme les ronds dans l’eau s’étend jusqu’à nous emporter dans les turbulences et le chaos faisant suite à un coup d’état.


Derniers articles

Pourquoi tu danses quand tu marches?
Interrogée par sa petite fille sur les raisons de sa démarche particulière qui semble le faire danser, un père raconte
Lire la suite
J’ai couru vers le Nil
Comment se construit le rêve d’un monde moins corrompu ? Comment l’évidence des dysfonctionnements pousse un jour la jeunesse à réclamer
Lire la suite